Abyaneh

Abyaneh

L’Iran n’est pas seulement la terre de Persépolis, de mosquées ou de bazars, mais aussi de beaux villages et de paysages magnifiques du Moyen-Orient.  Pour découvrir une autre facette de l’Iran, il faut voir la couleur des villes et des villages comme Masouleh, Palangan et Abyaneh.

Abyaneh est un village pittoresque situé dans la province d’Ispahan. Un village de charme par sa beauté et sa simplicité. Abyaneh est le village aux tons rougeâtres, il est situé à mi-chemin entre Kashan et Ispahan et c’est un arrêt absolument recommandé. Niché dans un relief montagneux, Abyaneh rassemble de vieilles maisons de couleur ocre où les villageois ont toujours vécu à leur manière avec leurs vêtements particuliers qu’ils portent encore aujourd’hui : les femmes en foulard à motif floral et les hommes en pantalon noir excessivement long et ample.

Selon les récits historiques, la ville a été fondée depuis l’Antiquité, même à l’époque des Achéménides. Ses premiers habitants se sont installés autour de la rivière Barz Rud, elle-même reliée à de nombreuses sources de montagne qui favorisaient l’agriculture.

C’est au cours des XVIe et XVIIe siècles après J.-C., lorsque les Safavides sont montés sur le trône (après avoir chassé les Timourides) que la ville a atteint son âge d’or. Il semble que l’emplacement en haute montagne (2200 mètres au-dessus du niveau de la mer) n’ait pas dissuadé les ennemis de faire des raids autour d’Abyaneh. Les Shahs ont construit trois splendides forteresses pour repousser les tentatives d’invasion, dont les ruines existent toujours.

Les maisons sont construites dans un cadre naturel et montagneux, en briques de boue rouge. Ces complexes résidentiels sont le résultat de plusieurs siècles de développement pour vivre, irriguer et exploiter les pentes des montagnes. Un exemple éminent de l’adaptation de l’homme à l’hostilité du milieu naturel.

La plupart des habitants vivent de l’agriculture et de l’élevage de moutons. Lors de votre voyage à Abyaneh vous aurez donc l’occasion de déguster les produits locaux, comme les prunes, les poires, les pommes, les abricots.

 

Rate this post

Commentaires

Laisser un commentaire