6 Jours
Durée
Pour tous les âges
Âge
toute l'année
Dates
visite
Patrimoine mondial de l'UNESCO

L’Iran enchanteur des mille et une nuits

6 jours / 5 nuits

C’est le premier itinéraire de la catégorie « Culturel au rythme modéré » qui combine deux objectifs dans un même parcours : considérer la durée de voyage tout en respectant sa richesse culturelle. En fait, chaque itinéraire a ses propres caractéristiques et a le pouvoir de vous faire vivre une expérience unique. Ce qui rend ce voyage particulier est le fait d’établir une harmonie entre les villes de conte de fées et les paysages typiques du centre de l’Iran.

En général, la durée des voyages est limitée. Parfois, nous avons envie de nous asseoir dans un coin du bazar pour siroter un thé et contempler la circulation des gens, de rester dans notre chambre ou de nous promener dans les zones populaires ou de luxe, de rester sur les dunes du désert ou de nous arrêter devant les montagnes pittoresques pour respirer profondément et prendre quelques photos. Souvent, nous renonçons à toutes ces envies parce que nous n’avons pas le temps et que nous devons partir. Le thème « Culturel au rythme modéré » est né précisément pour donner de l’espace à ces besoins qui semblent banals, mais qui sont très précieux car ils gravent dans nos mémoires les souvenirs les plus doux du voyage. En vous proposant le thème « Culturel au rythme modéré », nous avons essayé de donner le plus de temps possible pour observer le monde qui nous entoure sans avoir l’envie de partir ni le souci de rester à l’écart du reste du groupe. Nous avons pensé à créer un itinéraire moins intensif et plus relaxant pour pouvoir marcher lentement et contempler les détails des visages, des villes et des paysages.

Le point fort des voyages de cette catégorie est la possibilité de choisir les vacances à faire, tant en termes de durée que de type. Il vous suffit de décider de la date de départ et de nous informer de la raison de votre voyage : détente, mariage, anniversaire de mariage, cadeau d’anniversaire, fiançailles et bien d’autres événements. Nous essayerons de choisir les endroits les plus beaux et les plus fascinants tout en considérant vos envies. Et enfin, pour capturer les meilleurs moments de votre voyage, notre photographe vous accompagnera.

Attention !! Vous risquez de rentrer chez vous et de vouloir repartir tout de suite. C’est ça le mystère du voyage en Iran ! Le point le plus remarquable du séjour en Iran sera sans aucun doute la convivialité et l’hospitalité du peuple iranien. Ces personnes laissent l’un des souvenirs les plus indélébiles de la vie au plus profond du cœur des voyageurs. Cette mémoire va bien au-delà de l’histoire perse elle-même.

LIEU DE DÉPART / RETOUR Aéroport international IKA
HEURE DE DÉPART Veuillez arriver au moins 3 heures avant le vol.
INCLUS
Repas Hébergement
Transport local Guide professionnel
NON INCLUS
Frais d’entrée
Vol domestique

1

Jour 1: Arrivée à Téhéran

Arrivée à Téhéran, la capitale iranienne, située au pied du mont Alborz. Accueil par le représentant de l’agence SITO travel. Transfert à l’hôtel. Nuit à l’hôtel.

2

Jour 2: Téhéran- Kashan

Après le petit-déjeuner, départ pour Kashan. La première moitié de journée est consacrée à la visite du centre historique de Kashan tandis que la deuxième comprend un après-midi de détente sur les dunes du désert. Quand on parle de la maison, Kashan a toujours un modèle exemplaire. À part ses collines millénaires, Kashan est aussi connu pour ses maisons du XIXe siècle également appelées « bioclimatiques ». Il faut savoir que Kashan a un climat désertique et une période estivale très chaude. Les habitants ont donc inventé des maisons sur deux ou trois niveaux différents. Là où on pourrait se rafraîchir ou se réchauffer en fonction de la saison. Kashan est aussi célèbre pour la production de l’eau de rose persane de haute qualité. En fait, le voyage en Iran prend désormais son parfum original, celui des pétales de roses cultivées dans les collines du plateau central iranien. Cette belle ville, située dans une oasis de verdure, abrite toujours quelques-unes des plus belles maisons traditionnelles de la région. Visite d’un lieu féerique qui est une ancienne maison du XIXe siècle et qui a conservé ses critères bioclimatiques. Avant de partir pour le désert, nous visitons un ancien bain historique appelé Hammam du Sultan Ahmad. Nous sommes dans un complexe thermal qui est divisé en trois parties différentes : frigidarium, tépidarium, caldarium. Ce qui souligne la beauté de ce hammam, c’est la décoration des murs et la position des réservoirs d’eau dans la première salle. Chaque espace est réservé à un niveau social différent : les descendants du Prophète, les clercs, les seigneurs locaux, les nobles, les marchands de bazar et les agriculteurs.

Lors de notre voyage à Kashan, nous allons découvrir l’un des déserts les plus fascinants du centre de l’Iran. La visite du désert de Maranjab nous offre la possibilité de marcher pieds nus sur les dunes de sable. Notre photographe prendra quelques photos pour capturer les moments les plus pittoresques de votre voyage en Iran. Retour à Kashan pour passer une merveilleuse nuit à l’hôtel.

Désert de Maranjab

Hammam du Sultan Ahmad

Dîner et nuit à l’hôtel Ameri ou Manouchehri. (ou similaire)

3

Jour 3: Kashan- Ispahan

Après le petit déjeuner, nous partons pour Ispahan. « La fleur des mille et une nuits », la cerise sur le gâteau ! La ville est un tableau historique qui complète le voyage en Iran. Ce n’est pas un hasard si Ispahan a attiré l’attention de Pasolini pour tourner certaines scènes de son film sur la place Naqsh-e Jahan. Et voici l’expression persane qui dit : Ispahan, la moitié du monde. En fait, l’épanouissement de l’architecture islamique est né ici, sur la place Naqsh-e Jahan, où la couleur bleu turquoise domine ses mosquées. Cet ex-terrain de polo, est devenu, au fil du temps, le siège de précieux ateliers d’art. L’époque des Safavides correspond au troisième empire perse qui a ramené le pouvoir iranien sur le trône, établissant une nouvelle Perse, basée sur des relations politiques, religieuses et militaires. La présence de la cathédrale Vank, dirigée par la communauté chrétienne arménienne depuis 1605, fait de la ville d’Ispahan un exemple intéressant. Le pouvoir des Séfévides se manifeste dans l’art et alors une étape de la renaissance de la civilisation, de la culture et de l’art perses s’est épanouie sous le règne du Shah Abbas Ier (1629-1587).

La place royale, la place Naqsh-e Jahan (l’image du monde), le cœur de la ville. Autour de la place, vous trouverez des commerces d’artisanat où l’on vend des peintures miniatures, des objets d’incrustation de turquoise (Firouzeh-Koubi), des objets d’émaillage (Minakari), des tissus traditionnels. La place Naqsh-e Jahan accueillaient les hommes d’affaires qui cherchaient le raffinement artistique. La place Naqsh-e Jahan était autrefois destinée au jeu de polo, il en existe toujours les poteaux.

À Ispahan, en quelques secondes, le rêve de tout voyageur se réalise : l’Iran et son charme. Il suffit de penser aux fresques du Palais des quarante colonnes ou au splendide plafond de la salle de la musique du Palais Ali Qapu.

Notre journée est consacrée à la visite de la place Naqsh-e Jahan puis à une promenade sur l’avenue historique Chahar Bagh qui nous mène au vieux pont appelé le pont aux 33 arches. Ici, à Ispahan, quand une visite se termine, l’autre commence et le voyageur se prépare inconsciemment à écouter les récits de la ville comme si Shahrzad les raconte directement de « Mille et une nuits ».

Après la promenade sur le pont, nous nous préparons à aller dans un restaurant typique du centre historique de la ville pour déguster des plats traditionnels de la cuisine iranienne.

Hôtel Abassi (ou similaire)

Place de l’Imam

Promenade dans le boulevard Chahar Bagh et sur le pont aux 33 arches

Dîner local typique

4

Jour 4: Ispahan

La matinée commence par une promenade dans le magnifique jardin Hasht Behesht, puis nous continuons vers le Palais des Quarante Colonnes ou Chehel Sotun, un palais royal utilisé pour les cérémonies. À quelques pas de la place, un autre magnifique jardin persan brille dans la cour de ce palais. Le palais est toujours vivant au cœur de ce magnifique jardin, comme si la vie royale n’a pas cessé d’y exister. Les peintures miniatures persanes racontent des histoires qui ouvrent une porte culturelle aux visiteurs.

La multiethnicité iranienne est un facteur important pour comprendre l’Iran d’aujourd’hui. Alors que certains des nomades vivent sur le plateau iranien depuis des siècles, d’autres groupes ethniques tels que les Turkmènes ou les adeptes d’autres religions, comme les chrétiens, sont venus en Iran pour des raisons géopolitiques et cette présence a prouvé la tolérance du pays d’accueil à l’égard d’autres ethnies et religions. Les Arméniens ont dû déménager en Iran sur les ordres directs du Shah Abbas Ier. En fait, les Arméniens de la région de Jolfa en Arménie, dans les années 1920, ont quitté leur patrie dévastée par les conflits entre les Ottomans et les Séfévides, et sont arrivés à Ispahan et ont construit leurs propres églises. Depuis, le califat arménien a commencé une nouvelle phase religieuse-sociale en Iran. Le quartier Jolfa d’Ispahan a accueilli les Arméniens et Shah Abbas, par un manuscrit signé, leur a permis d’établir de nouveaux liens commerciaux et religieux, leur donnant une liberté soutenue directement par la cour séfévide. Les Arméniens ont ouvert une voie commerciale importante dans la capitale séfévide. En outre, le bureau du califat arménien a été centralisé principalement par la publication de nouveaux textes religieux utilisant l’invention de Gutenberg en Iran.  La beauté de l’architecture et les détails des peintures murales dans la cathédrale Vank surprennent tout voyageur.

Après-midi réservé à la promenade dans le quartier Jolfa, asseyez-vous dans l’un des endroits typiques de la région pour boire du café ou des fameuses tisanes persanes.

Jardin Hasht Behesht

Palais des quarante colonnes

Quartier Jolfa

5

Jour 5: Ispahan- Natanz- Abyaneh- Aéroport IKA

Départ pour Natanz puis nous continuons le voyage le long des monts Karkas (vautour) et nous entrons ici dans une merveilleuse étape. Au fond d’une vallée se niche l’un des plus anciens villages traditionnels d’Iran « Abyaneh », à 2200 mètres d’altitude. Le village, dont les origines remontent à l’époque achéménide (400 avant J.-C.), est entouré des ruines d’une forteresse sassanide de 300 après J.-C. Il est également célèbre tant pour la couleur ocre rouge de ses maisons que pour la rose dessinée sur les foulards longs des femmes du village. (La faisabilité de cette visite dépend de la saison et de la neige).

Retour vers Téhéran sous la couleur rouge du coucher de soleil. On a l’impression que le voyage en Iran vient de commencer. Vous aviez, à peine, commencé à connaître l’Iran et les Iraniens et c’est déjà l’heure de partir. Mais vos bagages ne ressemblent plus au moment d’arrivée, ils sont maintenant pleins d’émotions, d’enthousiasme et de connaissance de la culture iranienne. Certains voyageurs pensent à organiser des souvenirs : des pistaches, des tissus traditionnels, des pierres turquoises. Ils s’inquiètent des frais de la surcharge de leurs bagages. On pourrait tout mettre dans nos bagages sauf une chose : l’hospitalité des personnes que nous avons croisées dans les marchés, les sites historiques ou les restaurants. Cette image est gravée dans les cœurs et est un souvenir éternel que le voyageur emporte avec lui partout où il va, et sera une bonne motivation pour un deuxième voyage en Iran.

Le voyage se poursuit jusqu’à l’aéroport. Dîner et court repos à l’hôtel IBIS près de l’aéroport.

Ville de Natanz

Village d’Abyaneh

Hôtel IBIS

6

Jour 6: Retour chez vous

L’aéroport est à dix minutes à pied de l’autre côté du pont piétonnier, et il y a aussi des navettes qui passent devant l’hôtel toutes les vingt minutes.
Nous vous souhaitons un bon voyage et à très bientôt.

Avis sur ce voyage

Aucun avis pour le moment

Laissez un avis

Afficher les commentaires dans toutes les langues (3)

Notez